[Interview] Le Cosmos Saint-Denis, «le club populaire du 93»

Le club amateur du Cosmos Saint-Denis, qui évolue en 2eme division de district sur un terrain situé à seulement quelques mètres du Stade de France, se trouve dans une situation précaire. RMC Sport a envoyé trois consultants (Emmanuel Petit, William Gallas et Rolland Courbis) en début de saison afin d’aider ce petit club de la banlieue parisienne. Les trois premiers des six épisodes de la série-documentaire, nommée «Passe décisive», seront diffusés le 24 janvier à 20h45. Nous avons discuté avec le président du Cosmos, Hamoudi Mourad, et l’entraîneur, Mamadou Soumaré.

https://twitter.com/pensivy/status/1082560968562016257

Ce fut une expérience innovante pour vous, une immersion au sein de votre club avec 3 professionnels mais aussi une équipe de tournage au quotidien. Qu’est-ce que vous en retirez aujourd’hui ?

Président : Je pense d’abord que les joueurs qui ont assisté à l’avant-première, ça va les toucher et les booster. Ils vont dire aux joueurs qui ne sont pas venus qu’ils ont loupé quelque chose de bien. J’aurais aimé que tout le monde soit là car on sent que tout le monde attend la diffusion. Pour le club, on verra l’impact une fois que ça sera passé à la télé. Mais ici, rien n’a changé. Tout ce qu’on voit dans le documentaire, c’est la réalité.

Coach : Le fait que le documentaire sorte en janvier, ça va redonner une dynamique. Le fait que ça soit en antenne nationale, voire mondiale, ça peut apporter une dynamique positive pour se relancer après la trêve.

Ça va apporter une motivation supplémentaire ?

Coach : Oui, je pense que ça va vraiment apporter.

Président : On en discute de temps en temps. On se chahute, on se chambre. Avec toutes les images qui ont été prises, je pense qu’ils sont impatients de regarder cela. Et ça tombe bien car le championnat va reprendre juste au moment de la diffusion. Ça peut faire quelque chose au niveau du club.

A un moment, on voit Emmanuel Petit prendre un café à Saint-Denis. Au-delà du foot, vous ne pensez pas que le documentaire pourra aussi donner une meilleure image de la banlieue ?

Président : Ah si si si, c’est clair ! Et c’est le but.

Coach : Quand on parle de Saint-Denis ou du 93, c’est toujours des faits divers, la délinquance, les points négatifs. Le but du jeu, c’est de montrer les points positifs. Il y a un club populaire, qui amène des valeurs. C’était très important de le montrer, et on le voit dès les premiers épisodes.

Président : Surtout qu’on est pas non plus le seul club de foot à Saint-Denis. C’est compliqué pour nous au quotidien. On est dans l’ombre, on fait avec nos moyens et nos petits bras.

«Courbis, Gallas et Petit sont revenus à la réalité»

Est-ce que vous avez le sentiment qu’il y a un avant-après le tournage chez les joueurs ?

Président : Non. Comme l’a dit Mamadou, ça n’a rien changé. Mais lorsque ça sera diffusé, ça peut booster les joueurs. Quelque part, j’ai bien fait de suivre mon instinct avec le staff. Benoit, le réalisateur, a tenu sa parole. Je ne voulais pas qu’on diffuse une image négative du club. Et dans le documentaire, on est naturel. C’est une famille, le Cosmos.

Rolland Courbis, sous les yeux d’Emmanuel Petit, s’adresse aux joueurs du Cosmos Saint-Denis.

On parle de ce que le documentaire vous a apporté, mais vous, qu’avez-vous apporté à Rolland, William et Manu ?

Coach : Plutôt des valeurs humanistes. La solidarité, l’humilité, et surtout le quotidien d’une personne lambda. On sait très bien que le monde professionnel et le monde amateur, ce sont deux mondes différents. Et en dehors du foot, ça amène autre chose. Pour eux, ça les a peut-être fait revenir sur des bases, des valeurs et des moments qu’ils avaient oubliés. Ils sont dans leur bulle professionnelle où ils ne rencontrent que des grands joueurs et des gros clubs. Je pense qu’ils sont revenus à la réalité. Ils ont mis les pieds dans un autre monde qui est plus réel, plus humain.

Dernière question plus personnelle : est-ce que vous avez de la place pour recruter un numéro 10 émoussé physiquement mais toujours motivé ? Même en équipe réserve hein…

Président : (rires) Vous êtes le bienvenu, mais il faut être fort mentalement !

Propos recueillis par Walid et Sébastien. Merci au Cosmos Saint-Denis pour leur temps accordé ainsi qu’à RMC Sport.

L'Equipe Ultimo Diez