Les révélations de cette première partie de saison en Liga

Chaque saison, de nombreux jeunes se révèlent au grand jour et affolent le marché des transferts. En matière de talents précoces, le championnat espagnol n’est pas en reste. Focus sur les cracks qui ont fait parler d’eux durant cette première partie de saison de Liga.

Martin Ødegaard :

Difficile de dire si c’est une surprise ou non de le voir dans un tel top. Déjà du fait que l’on entende parler de lui depuis des années et que l’on n’imagine pas qu’il soit âgé d’à peine 21 ans, mais aussi parce qu’il avait presque disparu de la circulation après sa mise en lumière en janvier 2015 lors de sa signature au Real Madrid à seulement 16 ans. En effet, après avoir rejoint les Merengues, il dispute seulement 1 match professionnel en entrant en jeu lors d’un match face à Getafe. Il joue avec la Castilla alors entraînée par un certain Zinédine Zidane. Il est ensuite prêté au SC Heerenveen à l’hiver 2017, où il jouera 42 matchs, inscrira 3 buts et délivrer 5 passes décisives. Un bilan assez maigre pour un joueur offensif sur lequel reposent tant d’attentes. La saison suivante, en 2018/2019, il retourne en Eredivisie du côté du Vitesse Arnhem où il fait une saison pleine, puisqu’il dispute 39 matchs et est décisif à 23 reprises avec 11 buts et 12 passes. Cette belle saison lui a permis de franchir un cap et d’être prêté à la Real Sociedad, où il réalise actuellement une saison très aboutie. Véritable maître à jouer du onze basque, il est le 3ème joueur le plus utilisé par Imanol Alguacil en Liga cette saison avec 1350 minutes jouées, et a inscrit 3 buts et offert 4 passes décisives. En dehors de ses statistiques correctes, il est le leader technique de l’effectif basque et donc un élément incontournable du 4-1-4-1 de l’entraîneur. Il l’a d’ailleurs prouvé contre le FC Barcelone le 14 décembre dernier.

Renan Lodi :

Retenez bien son nom, c’est probablement le futur grand latéral gauche de la Seleçao et du football mondial. Arrivé l’été dernier à l’Atlético Madrid pour 20M€ en provenance de l’Atletico Paranense avec la lourde tâche de devoir faire oublier les départs de Lucas Hernandez et de Filipe Luis, le jeune Renan Lodi s’est imposé sur le côté gauche de la première ligne du célèbre 4-4-2 de Diego Simeone qui a pour l’instant et comme à son habitude la meilleure défense du championnat espagnol avec 11 buts encaissés en 18 matchs. L’entraîneur argentin a accordé une grosse confiance au jeune Brésilien en le recrutant contre 20M€, puis en le titularisant régulièrement : il a en effet participé à 21 matchs TCC cette saison, 15 en championnats et 6 en Ligue des Champions. Ses bonnes prestations lui valent d’être sélectionné en équipe nationale du Brésil à 4 reprises, face au Sénégal, au Nigéria, à l’Argentine et à la Corée du Sud face à qui il délivre 2 passes décisives. Sa deuxième partie de saison avec l’Atlético Madrid sera donc à surveiller, en Liga et en Ligue des Champions face à Liverpool en huitièmes de finale. A suivre…

Ansu Fati :

On a tellement entendu son nom ces derniers mois que vous le connaissez sûrement tous. Ansu Fati jeune espoir bissao-guinéen naturalisé espagnol en septembre dernier, est le nouveau joyau de la Masia. Malgré le fait qu’il n’ait pas joué énormément étant donné son jeune âge, sur les 420 minutes qu’il a disputées (13 matchs dont 3 titularisations en championnat et 1 en Ligue des Champions), il a été décisif à 4 reprises (3 buts et 1 passe décisive) et ses prestations font parler de lui. Né en Guinée-Bisssau, il rejoint l’Espagne à l’âge de 6 ans et commence le foot en 2009, à 7 ans au CDF Herrera à Séville. Très vite repéré par le FC Séville qu’il rejoint en 2010, c’est en 2012 à 10 ans que le FC Barcelone vient le chercher pour le faire intégrer la Masia. Rapidement surclassé, il joue la saison dernière en Youth League (U19) alors qu’il n’a que 16 ans, et inscrit 4 buts en 9 matchs avec notamment un doublé en demie-finale face aux U19 de Chelsea. Le jeune Ansu Fati fait ses débuts en professionnel le 25 août dernier face au Betis Seville lorsqu’il entre en jeu à la 78ème minute. Suite aux blessures de la ligne d’attaque barcelonaise (Messi, Suarez et Dembele), il enchaîne les matchs et réalise de bonnes prestations. Il entre en jeu à la mi-temps face à Osasuna et inscrit 1 but. Il est ensuite titularisé à la journée suivante face à Valence, contre qui il inscrit encore 1 but et offre 1 passe décisive. Depuis, avec le retour des titulaires habituels et la montée en puissance d’Antoine Griezmann, il est moins titularisé mais entre en jeu régulièrement. Il est d’ailleurs devenu le plus jeune buteur de l’histoire du FC Barcelone en Ligue des Champions le 10 décembre dernier lorsqu’il est entré en jeu face à l’Inter Milan pour seulement 6 minutes. Il a battu de nombreux autres records : celui du plus jeune buteur du FCB en Liga, le plus jeune buteur au Camp Nou, le plus jeune joueur du FCB titularisé au Camp Nou ou encore le plus jeune joueur de la Liga à inscrire un but et offrir une passe décisive dans un même match. Une précocité incroyable qui lui a permis d’obtenir un gros contrat le 4 décembre avec une clause qui s’élève à près de 400M€.

Rodrygo :

Comment ne pas le citer ? Si le FC Barcelone tient une grande pépite avec Ansu Fati, ce n’en n’est pas moins le cas pour le Real Madrid avec Rodrygo. En effet cette saison, Rodrygo s’est révélé être un vrai crack. Formé à Santos qu’il rejoint dès ses 9 ans, il y signe un contrat pro à 16 ans en 2017 et après une saison en pro avec Santos, il signe au Real Madrid en juin 2018 contre 45M€. Mais ce n’est qu’à l’été 2019 qu’il rejoint le club madrilène puisqu’il est prêté une pendant une saison (deux demi-saisons au Brésil : fin saison 2018 et début saison 2019) à Santos avant de rallier définitivement la capitale espagnole. Le 25 septembre dernier, à la suite d’une blessure qui l’a écarté des terrains pendant 1 mois, il entre en jeu pour la première fois sous le maillot Merengue face à Osasuna et inscrit son premier but en jouant seulement 19 minutes. Il enchaîne ensuite les apparitions et marque à nouveau pour sa première titularisation le 30 octobre face à Leganes. Mais c’est en Ligue des Champions qu’il a le plus fait parler de lui avec 4 buts et 2 passes décisives en 4 matchs (3 titularisations, 270 minutes jouées, 1 but toutes les 68 minutes et décisif toutes les 45 minutes) dont un triplé et 1 passe décisive face au Galatasaray. Déjà sélectionné à 2 reprises avec le Brésil, sa potentielle association avec un certain Neymar qui jouerait éventuellement derrière Roberto Firmino laisse présager un bel avenir à l’attaque de cette sélection brésilienne.

Federico Valverde :

Federico Valverde est un grand espoir du football uruguayen. Arrivé en 2016 pour 5M€, il joue une saison avec la Castilla avant d’être prêté au Deportivo La Corogne alors en Liga. Il y joue 24 matchs dont 12 en tant que titulaire dans une équipe qui sera reléguée à l’issue de la saison. Il retourne à la Castilla avant de faire ses débuts avec le Real Madrid de Santiago Solari le 1er décembre 2018 face à Valence. Le retour de Zidane à la tête du Real Madrid marque un tournant pour lui car cela lui permet de gagner encore plus de temps de jeu. C’est cette saison qu’il a pris une réelle dimension chez les Merengues. Titularisé à 10 reprises en 18 journées, il a inscrit 2 buts et délivré 2 passes décisives. Il dispute également 4 matchs de Ligue des Champions. Ses performances le rendent indispensable aux yeux des médias madrilènes : AS évoque une « Valverde Dépendance », Marca le désigne comme titulaire « indiscutable ». Sa capacité à bien défendre et à bien attaquer laisse présager que le Real Madrid tient un grand milieu relayeur du football mondial.

Les révélations de cette première partie de saison en Serie A

Les révélations de cette première partie de saison en Premier League

Les révélations de cette première partie de saison en Bundesliga

Elliot Lafois

Photo credits : Marca / Iconsport

Si toi aussi tu veux que ton article soit posté sur ultimodiez.fr tu peux nous envoyer ton article sur ultimodiezblog@gmail.com