Jupiler Pro League : Le bilan de la mi-saison

La première partie de saison du championnat belge a été mouvementée et après trois semaines de trêve hivernale, la Pro League est de retour ce vendredi avec le déplacement du Standard de Liège du côté de Malines. L’occasion de dresser un premier bilan de cette saison.

Les Tops

S’il y a une équipe qui a dominé le championnat durant la première partie de la saison, c’est sans aucun doute le Club de Bruges. Actuellement premier du classement avec dix points d’avance sur le deuxième et un match de retard, le Club semble inarrêtable et n’a jamais été réellement inquiété depuis la première journée. Il n’a perdu qu’une seule fois et possède la meilleure attaque et la meilleure défense du championnat avec 46 buts marqués pour seulement 8 encaissés. L’arrivée de Simon Mignolet a comblé le seul point faible de l’équipe, qui s’est transformée en véritable rouleau compresseur. De plus, ils se sont même illustrés en Ligue des Champions en se qualifiant pour la phase éliminatoire d’Europa League avec, notamment, un excellent match à Santiago-Bernabéu avec un point à la clé. Ils devront se débarrasser de Manchester United s’ils veulent poursuivre leur aventure européenne. Ils sont également en demi-finale de la coupe de Belgique et seront opposés à Zulte-Waregem. Une seule question se pose pour la suite de leur saison en championnat : qui pourra les arrêter ?

Les Brugeois ne sont pas les seuls à avoir fait honneur à leur statut de favori, le KAA Gent fait aussi partie des équipes en forme. Invaincue à domicile, l’attaque des Buffalo est la deuxième meilleure du championnat. Le trio David – Yaremchuk – Depoitre fait des ravages et est une des principales causes de la réussite Gantoise. Avec le système de play-off, leurs dix points de retard sur le Club de Bruges se réduira à cinq et tout deviendra possible pour les hommes de Jess Thorup. Ils devront tout de même conserver ce niveau de jeu pour ne pas être complètement largués par les leaders. Malgré une élimination en coupe de Belgique, leur parcours européen se poursuit après avoir terminé à la première place de leur groupe devant Saint-Etienne. Ils devront affronter l’AS Rome lors des 1/16de finale, une tâche difficile mais pas impossible.

Outsider en début de saison, la montée en puissance de l’Antwerp se poursuit cette année. Actuellement deuxième ex-aequo avec La Gantoise et Charleroi, également une des bonnes surprises de cette première partie de saison, les hommes de Laszlo Bölöni enregistrent le même bilan que les Buffalo et ne comptabilisent qu’un but marqué de moins. Emmenés par Dieumerci Mbokani, le meilleur buteur du championnat, cette équipe est toujours très compliquée à jouer. Pratiquant un football dur sur l’homme dans un stade chaud, venir gagner au Bosuil est un véritable défi. Tout comme Bruges, ils sont toujours en course en coupe de Belgique et affronteront Courtrai dans l’autre demi-finale. A l’image de La Gantoise, ils devront rester constant et ne pas se faire distancer pour rester dans la course au titre.

Les Flops

Arrivant avec un projet grandiose sur le papier, Vincent Kompany promettait monts et merveilles à ses supporters. Or, à cette mi-saison, le constat est sans appel : le Sporting d’Anderlecht va plus mal que jamais. Les arrivées de « Vince the Prince », Samir Nasri et Nacer Chadli laissaient penser que le club de la capitale allait retrouver sa grandeur d’antan. Hormis Chadli, les deux autres sont, jusqu’à présent, une véritable déception du point de vue sportif. L’un étant plus souvent blessé que sur le terrain pendant que l’autre n’a pas encore la forme physique requise pour évoluer à ce niveau. Ceux qui empêchent le bateau de couler ne sont pas toujours ceux à qui on aurait pensé au premier abord. Hendrik Van Crombrugge, gardien arrivé cet été en provenance d’Eupen, a sauvé les mauves un nombre incalculable de fois ces derniers mois. Ses arrêts déterminants ont souvent rapporté des points ou empêché les joueurs de Franky Vercauteren de subir une humiliation. On le savait déjà très bon dans son ancien club, mais depuis son arrivée à Neerpede, il est considéré comme l’un des meilleurs portiers du pays.

Actuellement neuvième du championnat avec 22 points de retard sur Bruges et 7 sur Malines, dernier membre du top 6 qualificatif pour les Play-Off 1, Anderlecht pourrait faire pire que la saison dernière, qui était déjà leur plus mauvaise depuis 55 ans, s’ils ne terminent pas dans les six premiers à l’issue de la phase classique.

(Crédit photo : 7sur7.be)

Les champions en titre du KRC Genk ne sont pas en bien meilleure position. Avec un total de 31 points et une faible huitième place, leur place en Play-Off 1 est encore loin d’être assurée. Le renvoi de leur ancien coach : Felice Mazzu, n’aura pas changé grand-chose. Le club du Limbourg reste tout aussi inconstant. Leur campagne Européenne s’annonçait compliquée à l’image de celles des Brugeois mais contrairement aux actuels leader, ils ne se sont pas qualifiés pour l’Europa League. Pire, ils n’ont décroché qu’un seul petit point et terminent avec une différence de but de -15. Ils sont également éliminés de la coupe de Belgique. Ils se doivent, donc, de tout donner en championnat afin d’accéder au top 6 et ainsi sauver leur saison.

La Déception

Si le Standard de Liège avait commencé en fanfare, trônant même sur le podium pendant plusieurs semaines, leur mois de décembre catastrophique a tout gâché. Dans une poule d’Europa League extrêmement relevée, les joueurs de Michel Preud’homme étaient encore qualifiés à 20 minutes de la fin lors du dernier match en menant 2-0 face à Arsenal. Cette qualification aurait pu être un véritable exploit si 5 minutes d’inattention ne leur avaient pas couté deux buts, les faisant rechuter à la troisième place. Côté coupe, la défaite 1-3 à domicile face à l’Antwerp les prive d’une demi-finale. Enfin, après avoir dominé le championnat depuis le début de saison, leurs multiples défaites face à des concurrents directs durant le mois de décembre les ont fait chuter à la 5ème place, avec 14 points de retard sur Bruges.

Le départ de leur meilleur buteur Renaud Emond en direction de Nantes ne va pas les aider, en particulier parce que la direction des « Rouches » a annoncé ne pas recruter de remplaçant. Rien n’est encore perdu pour les Liégeois quand on sait qu’en play-off, tout est possible, mais leur tâche s’est considérablement compliquée. Le mythe « avec Preud’homme c’est un trophée garanti la deuxième saison » pourrait bien prendre fin au grand dam des supporters locaux.

La Surprise

Le KV Mechelen, promu cette année, est la surprise de ce début de saison. Causant énormément de difficultés au top 6 et dominant les équipes de bas de classement, ils sont en ce moment 6ème et qualifiés pour les Play-Off 1. S’ils conservent ce niveau de jeu, ils pourraient bien prendre la place de Genk ou d’Anderlecht et surprendre le pays entier.

Le Joueur

Le meilleur joueur de cette première partie de saison est incontestablement l’attaquant de l’Antwerp : Dieumerci Mbokani. Actuel meilleur buteur du championnat avec 14 buts, il fait aussi partie des meilleurs donneurs d’assist avec 5 passes délivrées. Malgré ses 34 ans, le Congolais est de loin le meilleur attaquant de la ligue. Son expérience, son physique et sa qualité de finition létale font de lui l’élément clé du jeu de l’Antwerp. Si des équipes en manque de finition comme le Standard et Anderlecht possédaient Dieumerci dans leur effectif, elles seraient très certainement bien plus haut dans le classement.

La Révélation

Remplaçant la saison dernière, le jeune Samuel Bastien s’est imposé comme un des incontournables de l’effectif du Standard. Son impact dans le jeu offensif et défensif est considérable. Avec 4 buts et 3 assists en 19 matchs, le milieu relayeur est un élément clé de l’attaque liégeoise, en plus d’aider Cimirot à la récupération. Son objectif de faire oublier le départ de Razvan Marin est déjà rempli, tant il est important pour l’équilibre de son équipe. Âgé seulement de 23 ans, il est jeune et a encore une grande marge de progression. En continuant sur sa lancée, il pourrait devenir l’un des meilleurs milieux relayeurs du championnat.

Crédit photo : Icon Sport

0

Jeune Belge de 21 ans étudiant le journalisme à l'IHECS (Bruxelles).