Test de personnalité : quel club de Bundesliga est fait pour toi ?

Ce samedi marque le retour d’un des 5 grands championnats. Après deux mois sans football, il est naturel d’anticiper une popularité record pour la Bundesliga. Certains suivaient déjà ce championnat avec attention, d’autres le regardaient de temps en temps. Aujourd’hui, nous allons tous nous réunir devant la télé ou l’ordinateur. Un problème persiste. Quels matches regarder ? Quelle équipe suivre ? Ultimo Diez vous aide dans ce choix avec un test de personnalité version Fussball.

A LIRE AUSSI – Bundesliga : les enjeux de la fin de saison

Tu es… un leader

Tu es charismatique et un meneur d’hommes né. Tu as été délégué de classe au collège et au lycée. Tu n’hésites pas à prendre tes responsabilités sur ton lieu de travail. Ton sang froid te permet de rapidement prendre des décisions importantes et tu n’as pas peur du jugement des autres. Tu as, de ce fait, beaucoup d’ennemis. Mais cela ne te fait rien. Ce sont les aléas d’une vie caractérisée par la réussite qui a été imaginée dès ton plus jeune âge.

Footballistiquement parlant, le club que tu supportes est à ton image. Serein, fort et n’hésitant pas à écraser la concurrence. Il veut servir de modèle et d’exemple, et surtout pérenniser son succès.

Ton club est le FC Bayern Munich.

https://twitter.com/dw_sports/status/1233089945092476930

Tu es… ambitieux

Tu n’es pas né au-dessus des autres. Tu n’as pas cette force innée qui serait à la hauteur de tes ambitions folles. Cependant, tu as compris ce qu’était la réussite en écoutant les récits de tes aînés. Et tu as grandi avec cet idéal. Celui de travailler dur pour, un jour, te hisser au sommet. Cette compétitivité peut parfois se transformer en soif de pouvoir, et elle fait de toi un ennemi naturel au talentueux leader né. Tu es très réfléchi et tu ne laisses rien au hasard. Tu as un plan A, mais aussi un plan B, un plan C et même un plan D. Tout est sous ton contrôle. Le projet est ambitieux, mais loin d’être irréalisable.

Ton club est soit le Borussia Mönchengladbach, soit le Borussia Dortmund.

Tu es… un gosse de riche

Ton plus grand désir, c’est la popularité. Tout ce que tu fais va dans ce sens. Tu dépenses des fortunes pour t’habiller ou pour acheter le dernier iPhone, et tes réseaux sociaux sont toujours mis au courant. Tu ferais n’importe quoi pour plaire et tu ne connais aucune limite. Tu es très créatif et as un véritable don pour innover. Ce que tu recherches, c’est un succès total. Argent, amour, popularité, reconnaissance et réussite sont des mots qui t’inspirent.

Le club que tu supportes possède forcément tout cela. C’est ce qui le rend à la fois détesté de beaucoup, mais c’est aussi ce qui fait sa force. Il n’a pas de limites. Il est en avance sur beaucoup dans sa manière de percevoir les choses, mais surtout d’exercer. Aujourd’hui, un véritable paradoxe s’en dégage. Tout le monde est contre lui, mais beaucoup cherchent à le copier. Après tout, en plus de connaître le succès très rapidement, il le fait indéniablement avec un certain style. Pour lui, deux éléments rapportent gros : la jeunesse et la créativité.

Ton club est soit le RB Leipzig, soit le Bayer Leverkusen.

A LIRE AUSSI – Denis Zakaria, un crack sur le toit du Borussia-Park

Tu es… un romantique

Pour toi, la vie elle-même est une expérience hors du commun. Tu vis dans l’instant présent, celui qui t’apporte tellement. Tu aimes faire la fête et célébrer chaque événement. Quelque part, c’est ce qui fait ton charme. Tu influences les autres avec ta joie de vivre, ils aiment rester à tes côtés et te seront fidèles toute leur vie. Tu accordes également beaucoup d’importance à ta famille. Sans elle, tu ne serais rien et tu te sens très proche d’elle.

Naturellement, pour toi, le football est une fête. Tu n’y prends que du plaisir, peu importe ce qui se passe sur le terrain. Cette attitude extrêmement positive est partagée par ton club, et c’est ce qui lui donne de la force. Son principal atout est le charme particulier de sa maison, de son stade. C’est pourquoi, en cette période difficile, il aura encore plus besoin de se sentir aimé.

Ici, tu as plusieurs choix : le FSV Mayence, l’Eintracht Francfort, le 1. FC Cologne ou encore le SC Fribourg.

Tu es… un opportuniste

Tu es quelqu’un de malin. Tu cherches toujours la bonne affaire, celle qui aura le meilleur retour sur investissement. Pour cela, il te faut anticiper et avoir quelques coups d’avance. Ce côté « un peu trop malin » te vaut parfois des reproches. Certains te disent qu’il te faut profiter de l’instant présent et qu’en attendant l’Eldorado, tu peux passer à côté de beaux événements. Ta réponse est toujours la même : « On verra bien qui aura raison ! »

Ton équipe, c’est celle qui fait des projets pour l’avenir. Elle investit beaucoup d’argent dans un futur auquel elle croit dur comme fer, en espérant que le chemin se tracera naturellement. Ce qui est indéniable, c’est que si le pari fonctionne, tu pourras vivre comme un roi.

Trois possibilités s’offrent à toi : le Vfl Wolfsbourg, le TSG Hoffenheim ou le Hertha Berlin.

Tu es… un hipster

Toi, tu n’aimes pas faire comme les autres. Cela t’ennuie vraiment. Ce que tu aimes, c’est te démarquer. Créer la sensation, avoir « ton truc à toi ». Quand tout le monde parlait de Game of Thrones, ça ne t’intéressait pas. Quand tout le monde joue à Fifa, toi, tu joues à PES. Tu auras parfois du mal à t’intégrer dans un groupe qui s’est créé autour d’un centre d’intérêt commun, mais ce n’est pas grave. Avec toi, les conversations sont toujours très intéressantes. On s’attend à ce que tu tournes à gauche et, toi, tu tournes à droite.

Et, tu sais ce qui est assez fou ? En faisant le contraire de ce que font les autres, tu t’éclates. Et à juste titre. Tu vis des choses qu’on ne pourrait imaginer. Tu découvres ce qui, parfois, mériterait le devant de la scène aux dépens de ce qui est réellement populaire.

Niveau football, tu ne subis pas la pression du résultat comme les autres. Tu es là pour kiffer. Tu vois du beau football, débridé, parfois spectaculaire et c’est rafraîchissant.

Ton club est soit le SC Paderborn, soit l’Union Berlin.

Tu es… dépressif

Soyons honnêtes deux minutes : la vie ne t’a pas fait de cadeau. Deux cas sont alors possibles.

Le premier est assez répandu. Ton enfance se passait relativement bien. Tu n’étais pas brillant, mais tu étais heureux. Et cela a entraîné ce que tu considères comme les plus belles années de ta vie : ton adolescence. Aujourd’hui, dans ce qu’on pourrait appeler la vie d’adulte, tu te sens seul, peut-être même mal-aimé. Après quelques mauvaises décisions, de la malchance et un physique qui ne suit plus, tu te retrouves coincé dans un état assez morose.

A LIRE AUSSI – Révélations 2019-2020 : le 11 d’Ultimo Diez

Embellis par la comparaison avec ta vie actuelle, tes souvenirs font l’objet de visites récentes de ton esprit. À un certain moment de ta vie, tu avais tout : un amour qui te donnait des ailes, une multitude d’amis avec lesquels tu passais des journées entières et, surtout, la vie devant toi. Avant de progressivement et, sans t’en rendre compte, tout perdre. Piégé dans ce cercle vicieux, tu as désormais du mal à t’ouvrir au monde et à ressentir des choses réelles.

C’est pourquoi ton club t’apporte exactement ce qu’il te manque : des émotions. Celles-ci ne peuvent en aucun cas être joyeuses en tout temps. Tu n’es pas ce genre de personne. Non. C’est un véritable ascenseur émotionnel qu’il te fait vivre. Les hauts sont très forts, mais les bas le sont tout autant. C’est ce qui te fait comprendre que tu es bel et bien en vie.

Tu as le choix entre le FC Schalke 04 ou le Werder Brême.

Le second cas est différent. Ta vie a plutôt mal démarré. Tu étais l’enfant qui avait du mal à trouver sa place et qui n’a que rarement été satisfait. Jusqu’à ce qu’un événement marquant arrive : la puberté. Alors que certains la vivaient plutôt mal, toi, elle t’a permis de renaître. Elle t’a donné de l’espoir. L’espoir qu’un jour, après de longs efforts, tu pourrais te tenir à la hauteur de ces personnes qui t’agaçaient avec leur sourire constant, et t’amuser avec eux. Ce rêve pourrait un jour devenir réalité.

Après des années de travail, tu as atteint ton but. Tu as désormais un travail tout à fait honorable, tu t’entends bien avec tes collègues, tout semble avoir changé. Mais, au fond de toi, tu le sais : cette lutte incessante commence à peser. Tu sens qu’à tout moment, tu peux rebasculer dans le néant. Et cette pensée t’effraie plus que tout.

Les deux possibilités qui s’offrent à toi sont le FC Augsbourg et le Fortuna Düsseldorf.

Enfin, peut-être que tu es un peu tout cela à la fois. Peut-être aussi que tu es un grand fan de football. Ou encore que tu n’as pas grand chose à faire dans ta vie. Dans ce cas, tu pourrais suivre le plus de matches et d’équipes de Bundesliga possibles. Et simplement profiter.

Crédit photo : PictureAlliance / Icon Sport

0