Liverpool, une saison dans l’histoire mais…

Liverpool est grand, Liverpool est beau. Liverpool ne va peut-être pas finir champion d’Angleterre car Manchester City est immense. Mais Liverpool aura tout de même fait une saison extraordinaire.

Une saison record

94 points. Une seule défaite. 7 matches nuls. 29 victoires. Pour la première fois de l’histoire de la Premier League, une équipe qui est actuellement seconde, va terminer avec plus de 90 points. Cette équipe aurait été championne sur 24 des 26 dernières éditions de ce championnat d’Angleterre. Ce qui prouve le niveau de la formidable équipe de Jürgen Klopp, arrivé il y a maintenant 4 ans à la tête de cette équipe et qui, comme tous les Scousers, rêve de ce titre de champion qui échappe au plus grand club de la Mersey depuis 1990, soit une éternité.

Le championnat n’étant pas terminé, il se pourrait que les Reds finissent avec 97 points s’ils parviennent à battre la très belle équipe de Wolverhampton, une tâche pas si facile que ça. Ce qui serait tout bonnement incroyable, c’est dire le niveau de Manchester City cette saison en championnat. Les hommes de Pep Guardiola se déplacent à Brighton et doivent s’imposer pour garder leur couronne dans le cas où les hommes de Klopp l’emportent face aux Wolves.

LIRE AUSSI – Liverpool : à la guerre avec son soldat Trent Alexander-Arnold

Des regrets à avoir ?

94 points, c’est excellent, à ne pas en douter. Mais pour les supporters de Liverpool, on pense tout de même que les Reds auraient pu prendre plus de points. « C’est clairement un truc auquel je pense depuis le mois de janvier, reconnaît Bastien. Manchester City était dans les cordes après ces défaites face à Leicester et Newcastle, on avait un matelas confortable de points et on a laissé passer notre chance en enchaînant 2 nuls face à Leicester et face à West Ham. Alors oui, on ne peut pas gagner tous les matchs mais tu te rends compte que si tu en gagnais un des deux, tu serais premier à l’heure actuelle. »

Alors oui, nous ne pouvons pas refaire l’histoire mais on pourrait aussi retenir cette défaite face à City où Liverpool aurait pu compter 9 points d’avance sur les Cityzens. Ou encore le nul dans le derby face à Everton, du côté de Goodison Park. Sur une saison, une seule équipe est restée invincible. C’était Arsenal. Était-ce le seul moyen pour Liverpool d’être champion cette saison ? « Tout est bon mais ce n’est pas parfait, a déclaré Klopp en conférence de presse. Nous n’y sommes toujours pas. Nous voulons ces 97 points. C’est ce que nous pouvons avoir et ce que nous nous disions il y a quelques mois. Le “parfait” dépendra des autres. »

Un step-up incroyable

Sans parler de la nouvelle épopée extraordinaire de cette équipe de Liverpool, il y a tout même quelque chose à souligner : une évolution constante et une régularité à toute épreuve. La saison dernière, c’est ce qu’il manquait notamment en début de saison. Liverpool, comme Manchester United ou encore Tottenham, aurait pu être le contender numéro 1 face à City mais cette irrégularité a douchée très rapidement ces espoirs de titre. Pour rappel, Liverpool a terminé à… 25 points de City.

LIRE AUSSI – Liverpool : arrière-garde royale

Mais cette saison, les Reds ont décidé d’aligner les millions pour recruter un très grand gardien, en la personne d’Alisson, 20 clean sheet cette saison, soit la meilleure saison d’un gardien de Liverpool depuis un certain Pepe Reina. Et derrière, et ce depuis janvier 2018, un roc, un monstre, le meilleur joueur de la Premier League cette saison, une première dans l’histoire de ce championnat, Virgil Van Dijk, est arrivé pour stabiliser toute une défense, quel que soit le partenaire qui est à côté de lui. Il parvient tout simplement à bonifier tous ses coéquipiers, en tant que leader de cette défense. Devant, le trio infernal Mané – Salah – Firmino est toujours en feu. Mané a pris une dimension incroyable dans cet effectif, marquant 20 buts lors de cet exercice, Firmino est en train de prouver qu’il est l’un des meilleurs numéros 9 moderne du monde et enfin, même s’il marque moins, Mohamed Salah est toujours le meilleur buteur d’Angleterre. Bonne nouvelle pour Liverpool (ou pas, vu comment sont les marchés des transferts aujourd’hui), ces trois joueurs ont prolongé cette saison pour des longues durées.

Aujourd’hui, nous aurons le verdict d’une saison incroyable, haletante, un mano a mano sans merci entre deux équipes qui se sont battues sur tous les fronts. Avantage City mais qui sait ce qu’il peut se passer ? Allez, allez, allez…

Crédit photo : Paul ELLIS / AFP