Pour eux, ce n’est que le début… #3 : Charles Abi

Après la série de huit présentations de joueurs qui n’avaient pas encore évolué en Ligue 1, voici sept jeunes qui comptent une poignée de matchs dans l’élite. Ils sont promis à un bel avenir et ne sont qu’au début de leur carrière. Retrouvez le deuxième épisode aujourd’hui.

Charles Abi, tous les feux sont au vert

Le 6 octobre dernier, au moment de sélectionner les onze joueurs qui vont débuter le derby face à Lyon, Claude Puel coche le nom de Charles Abi, à la surprise générale. Pour son premier match sur le banc stéphanois, l’ancien entraîneur niçois innove et fait confiance à son jeune attaquant, qui n’avait encore jamais été titularisé en Ligue 1. S’il ne marque pas, le natif de Clermont laisse une bonne impression avec une grosse débauche d’énergie et une menace constante qui pèse sur la défense.

Preuve de son bon match, il est de nouveau titularisé par Puel lors du match suivant, à Bordeaux. Là encore, il donne raison à son entraîneur de lui faire confiance en étant un poison pour les défenseurs girondins. Il enchaîne ensuite avec une troisième titularisation consécutive face à Amiens. Blessé après cette rencontre, il a été éloigné des pelouses de longues.

Premier but ce week-end

Vainqueur de la Gambardella la saison dernière, Charles Abi a tout pour s’imposer en Ligue 1. Dans un championnat très physique, il dispose d’un gabarit suffisant pour exister même s’il gagnerait très certainement à s’étoffer. Capable d’évoluer sur tout le front de l’attaque, il pèse énormément grâce à des appels incessants et une très bonne protection de balle. Tout au long du parcours des jeunes stéphanois l’an passé, il a livré des aperçus de sa large palette. En finale, par exemple, il part à la limite du hors-jeu, résiste à son vis-à-vis et va tromper le gardien toulousain.

Il ne lui manquait plus qu’une réalisation en afin de débloquer son compteur et de se lancer, enfin, pleinement dans le monde professionnel. C’est chose faite depuis ce week-end, en Coupe de France, sur la pelouse du Paris FC. Au vu de ses performances chez les jeunes de l’AS Saint-Etienne et de l’équipe de France, il ne fait guère de doute que ce but ne sera pas le dernier…

Charles Abi en bref :

  • 19 ans (né le 12 avril 2000)
  • Poste : attaquant
  • A Saint-Etienne depuis 2015
  • 33 sélections en équipe de France jeunes (U16, U18, U19)
  • 10 matchs en Ligue 1

    Stats arrêtées au 6 janvier 2020

Les épisodes précédents :

#1 : Ibrahima Diallo, la force tranquille
#2 : Thomas Basila, à son rythme

Crédit Photo : Icon Sport