Pour eux, ce n’est que le début… #6 : Loïc Mbe Soh

Après la série de huit présentations de joueurs qui n’avaient pas encore évolué en Ligue 1, voici sept jeunes qui comptent une poignée de matchs dans l’élite. Ils sont promis à un bel avenir et ne sont qu’au début de leur carrière. Retrouvez le sixième épisode aujourd’hui.

Loic Mbe Soh, un titi patient

Quand on parle de jeunes promesses du PSG, Loic Mbe Soh n’est pas le premier joueur auquel on pense. Alors qu’ils comptent un an de moins, Adil Aouchiche et, surtout, Tanguy Kouassi enchaînent les apparitions sur les feuilles de match. Deux joueurs qui auraient largement mérité leur épisode mais qui bénéficient déjà d’une grosse notoriété. Le dernier nommé, concurrent direct de Mbe Soh car ils ont été formés au même poste est même régulièrement titulaire. Mais, à 18 ans, il dispose d’un beau potentiel.

Bien sûr, dans un monde du football où la culture de l’instant prime, sa présence dans cette série de joueurs prometteurs peut intriguer. En effet, sa dernière apparition avec les professionnels a été catastrophique. Aligné à un inhabituel poste de latéral droit par Thomas Tuchel, il avait coulé, comme beaucoup de ses partenaires ce soir-là. Battu dans le duel sur l’ouverture du score rémoise, il avait montré des signes de fébrilité. Ce match face à Reims (0-2) est d’ailleurs le seul qu’il a disputé cette saison avec l’équipe première, lui qui avait joué deux rencontres de Ligue 1 lors de l’exercice précédent.

S’exiler pour réussir ?

Mais s’arrêter sur cette prestation manquée serait malhonnête et, surtout, mal connaître Loic Mbe Soh. Le puissant défenseur central présente plusieurs caractéristiques compatibles avec le haut niveau. C’est un joueur que j’ai découvert au Tournoi de Montaigu avec l’équipe de France, il y a trois ans. Il m’a tout de suite marqué par son calme, son assurance et la qualité de ses relances. Depuis, il semble avoir pris en muscle, sur le haut du corps notamment, ce qui le rend un peu moins vif mais il dispose de beaucoup de qualités.

Réussir à s’imposer au PSG est très compliqué pour un Titi formé au club, ces dernières années nous l’ont prouvé. Mais ils sont nombreux à éclore au grand jour loin de la capitale (Maignan, Ikoné, Dembélé, Coman, Soumaré…). C’est sans doute ce qui attend Mbe Soh, bloqué pour l’instant par des joueurs expérimentés (Thiago Silva, Marquinhos), confirmés (Kehrer, Kimpembe), mais également Tanguy Kouassi, même si ce dernier pourrait quitter le cocon. C’est une grosse cote mais je parie sur son explosion dans un futur assez proche.

Loic Mbe Soh en bref :

  • 18 ans (né le 13 juin 2001)
  • Poste : défenseur central
  • Au PSG depuis 2013
  • 33 sélections en équipe de France jeunes (U16, U17, U18, U19)
  • 3 matchs en Ligue 1.

    Stats arrêtées au 6 janvier 2020

Les épisodes précédents :

#1 : Ibrahima Diallo, la force tranquille
#2 : Thomas Basila, à son rythme
#3 : Charles Abi, tous les feux sont au vert
#4 : Rayan Aït Nouri, le TGV angevin
#5 : Yann Gboho, le feu follet rennais

Crédit Photo : Icon Sport